Primes de transport été 2017

Égalité d’accès aux séjours - Primes transports
(sauf familles relevant du tarif 3 et les extérieurs)

Afin de garantir l’égalité d’accès de l’ensemble des enfants à nos séjours, et ce, quelque soit le lieu de résidence des familles, le CGCV a créé deux primes transports.

Prime uniforme de 35 €

  • Acheminement direct d’un enfant au centre (séjours longs et mini-séjours) par sa famille (transports aller - retour, centre situé hors du département de résidence).
  • Minis-colos : conduite et reprise dans l’un des 25 lieux de regroupements régionaux CGCV localisés hors du département de résidence.

Prime forfaitaire kilométrique (séjours de 20 jours)

  • Pour la conduite ou la reprise des enfants à l’un des 45 points de rassemblement départementaux CGCV (situés hors du département de résidence).
  • Franchise de 200 km laissée à la charge des familles (à retrancher du nombre de kilomètres parcourus)
  • Montant variable, suivant le nombre de kms parcourus et correspondant à 2 allers-retours - voir tableau ci-dessous :
Nombre total de kilomètres*Montant forfaitaire par véhicule
De 0 à 100 20 €
De 101 à 200 25 €
De 201 à 300 30 €
De 301 à 400 35 €
De 401 à 500 45 €
De 501 à 600 55 €
De 601 à 700 65 €
De 701 à 800 75 €
Plus de 800 85 €
* Déduction de la franchise effectuée
  • Remboursements effectués sur demande de la famille formulée 30 jours après la fin du séjour (traitement des primes effectué courant novembre 2017).
  • Pour pouvoir prétendre à ces primes, les familles doivent avoir acquittées intégralement le prix du séjour.

Aide de continuité territoriale (Corse)

Prise en charge intégrale des frais de voyage en avion afin de rejoindre la métropole.

Allocation voyage DOM-COM
(départements et régions d'outre-mer, collectivités d'outre-mer)

Afin de réduire le coût du voyage des enfants issus des territoires ultramarins, la CGCV a créé une allocation uniforme de 150 € (celle-ci viendra diminuer le coût du séjour).

Covoiturage (auto-partage)

Dans le cadre de la politique du développement durable, de votre sécurité et des intérêts financiers de l’association, le CGCV exige que la pratique du covoiturage ou de l’auto-partage soit recherchée le plus largement possible (le voyage doit être partagé par des familles dont le domicile est proche ou résidant sur le parcours d’accès aux lieux de regroupement ou aux centres). Nous vous demandons de vous rapprocher du correspondant local ou du CGCV aux fins de matérialiser cette pratique.

Page actualisée le 23 mars 2017.